Les Mimos en nette confiance

Le Caire, capitale de l’Egypte était une citadelle imprenable pour les clubs ivoiriens. En 1984, 2001 et 2006, l’ASEC Mimosas y a laissé ses plumes. Mais depuis maintenant deux ans, les Jaune et Noir y ont appris à bien voyager. Par exemple en 2008, les joueurs de Sol Béni ont sorti la tête de l’eau en y enregistrant des résultats positifs. Le 16 Août de la saison dernière, les mimosas ont contraint le Zamalek au nul 0 – 0 lors de la 3ème journée de la Ligue des Champions. C’était d’ailleurs, le meilleur résultat d’un club ivoirien sur les bords du Nil. Le 21 septembre de la même saison, les Jaune et Noir ont partagé encore les points avec un autre grand d’Egypte, Le National Al Ahly lors de la dernière journée de la Ligue des Champions.# Des résultats qui pourraient mettre en confiance la bande à Maxime Gouaméné pour l’explication du dimanche prochain contre ENPPI en match retour des matches de barrage de la Coupe de la Confédération. Il est vrai qu’un match nul n’arrange pas forcément les affaires de l’ASEC Mimosas, mais le fait d’avoir ténu en échec les deux gros bras du football égyptien au Caire peut donner des idées à Diomandé Ahmed Hervé et à ses coéquipiers face à ENPPI. Ils joueront sans complexe et pourraient avoir quelques certitudes qui leur permettraient d’aller au fond de leurs actions. En tout cas, l’ASEC ne perdra pas en Egypte parce qu’elle aura eu peur de l’environnement et de l’aura de l’adversaire. Les Mimos sont en nette confiance surtout après leur probant succès sur l’AFRICA en Championnat national. L’exploit reste toujours possible malgré la délicatesse de la mission.
La délégation ivoirienne qui a quitté Abidjan le mardi dernier à 03 H du matin est très bien arrivée au Caire ce mercredi matin vers 06H00 et a pris ses quartiers généraux dans le complexe pétrolier du Club. Très bien installé avec une belle réception des autorités de l’ENPPI, l’ASEC Mimosas a eu sa première séance d’entrainement ce soir. Un autre entrainement est prévu pour demain matin.

Extrait du quotidien Supersport

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

vingt − dix =