Mission difficile mais pas impossible

L’ASEC Mimosas engagée en compétition africaine précisément en 1/8ème de finale de la Coupe de la Confédération, a eu une maigre recette dimanche dernier face aux pétroliers de l’ENPPI d’Egypte, en se faisant accrochée sur le score de 2 – 2. Un résultat qui s’avère très maigre et qui n’offre aucune marge de sécurité aux poulains de Maxime Gouaméné avant le match retour qui aura lieu dans deux semaines au Caire. Les mimosas seront donc appelés à effectuer un voyage difficile pour arracher la qualification au Stade de l’Académie militaire du Caire. Une qualification qui reste certes difficile mais pas impossible. Pour certains, l’ASEC Mimosas inquiète par ses nombreuses contre-performances quant d’autres pensent que les épaules des Jaune et Noir ne sont plus en mesure de supporter le poids de l’Afrique,# mais en tout état de cause le dernier mot appartient au collectif Jaune et Noir qui n’a jamais perdu de vue les challenges qui l’interpellent et dont le premier responsable vient de remettre en surface. « La tâche ne sera pas facile pour nous au match retour. Nous savons que ce ne sera pas facile. Mais il n’est pas impossible d’obtenir notre qualification. Nous travaillerons dans ce sens parce que nous avons une bonne équipe » a confié le coach maxime Gouaméné pour encore une fois redéfinir les challenges qui attendent les Jaune et Noir.
Cette forte impression qui se dégageait de son groupe dont il s’est fait le porte-parole, a commencé à prendre forme sur le terrain Laurent Pokou du Complexe Sportif de Sol Béni. Les mimosas sont donc au travail pour donner de meilleurs couleurs à leur prochain voyage sur le Caire. Mais en attendant le rendez-vous de l’ENPPI, les protégés de Me Roger OUEGNIN s’accorderont un test lourd le samedi prochain face aux aiglons de l’Africa Sports, au stade de la Paix de Bouaké dans le cadre de 8ème journée de la ligue 1.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × 4 =