Des Jeunes convoqués ce samedi à Sol Béni

La caravane Orange lancée depuis le 16 mars 2009 à Yopougon vient de boucler la première étape de l’intérieur du pays. Le Coach Walter Ammann, Directeur général de l’Académie MimoSifcom et tout son staff technique étaient dans les villes de Gagnoa et de San-Pédro à la recherche de l’oiseau rare, ce Joueur doté de talents à qui l’ASEC Mimosas offrira la chance de suivre ses classes de football dans l’une des plus prestigieuses académies de football du monde. Avant le départ sur Gagnoa, le Coach Walter, très optimiste et orienté vers le plein succès de la caravane de détection des joueurs, a tenu à marquer un temps d’arrêt pour jeter un regard dans son rétroviseur et interpeller les uns et les autres sur le premier bilan partiel de cette belle initiative.# Homme de convictions doté d’une marque de rigueur, le coach Walter comme tout bon constructeur à relever les points positifs mais aussi les points négatifs. Si la première phase de la caravane Orange, s’est distinguée par l’engagement et le sens de devoir des responsables commis à l’organisation des différentes étapes, maillon essentiel de la parfaite réussite des programmes et séances d’entrainement et de détections exécutés, la caravane a connu tout de même quelques défections.
Ces défections sont généralement dues au manque de communication entre les responsables désignés par l’Académie MimoSifcom et ceux des associations de formation. Conséquence de cette situation : certains responsables des associations de formation n’ont pas autorisé leurs meilleurs joueurs à jouer dans les sélections régionales afin le collège des techniciens de l’ASEC Mimosas les voit à l’œuvre. Aussi beaucoup de parents de joueurs n’étaient pas informés de la venue de la caravane de détection de l’Académie MimoSifcom. Ceux qui l’étaient, n’étaient pas suffisamment informés. Mais toutes ces incompréhensions ont été épinglées par le premier responsable de l’académie MimoSifcom qui a déjà trouvé des appuis pour une meilleure organisation lors des étapes futures.

Ces manquements observés lors la caravane Orange n’ont pas empêché la détection de quelques joueurs qui se sont démarqués de par leurs talents et leur jeune âge. Ces oiseaux rares de ces étapes seront à Sol Béni le Samedi 16 mai 2009 pour des entraînements de tests.

Après la première étape à l’intérieur du pays, précisément à Gagnoa et San-Pedro, les 6 et 9 Mai dernier, la CARAVANE ORANGE met le cap, la semaine prochaine, sur les villes de Yamoussoukro et à Daloa pour sa seconde étape hors d’Abdjan.
Walter AMMANN, le Directeur Général de l’Académie MimoSifcom et son équipe sont attendus à Yamoussoukro le mercredi 20 Mai 2009 et à Daloa, le samedi 23 Mai 2009.
L’objectif pour les responsables de l’Académie MimoSifcom reste le même. Il s’agit de donner la chance à tous les enfants de ce pays d’entrer à l’Académie MimoSifcom. Ces tests de recrutements concernent les joueurs nés entre le 1er janvier 1993 et le 31 décembre 1997. Ils sont entièrement gratuits. Aucun parent de joueur ne doit se laisser tromper par qui que ce soit.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

9 − deux =