CAF Champions League : Sur les huit clubs ayant atteint la phase de groupes l\’an passé seuls deux ont renouvelé leur bail.

C\’est comme si une tornade avait soufflé sur le football africain. Ce week-end, au terme des matches retour du troisième tour de la Ligue des champions, les instances de la CAF recensaient nombre de victimes de marque.

La plus grosse écurie à avoir péri est sans nul doute le tenant du titre, Al Ahly, qui ne pourra donc pas établir un nouveau record en disputant cinq finales successives. Le club égyptien a été éliminé par les Kano Pillars, vainqueurs en vertu de la règle des buts marqués à l\’extérieur. Finaliste l\’an dernier, Coton Sport a lui aussi succombé aux mains d\’un bourreau nigérian. Le club camerounais s\’est montré incapable de remonter le déficit d\’un but consécutif au match aller contre Heartland FC.

Grand habitué de la compétition, l\’ASEC Abidjan ne pourra fêter une dixième apparition dans la phase de groupes, ce qui aurait constitué un record. Les Ivoiriens ont été éliminés par Monomotapa.
< br>
Il y aura donc cinq néophytes en lice jeudi, pour le tirage au sort qui décidera de la composition des deux groupes. Aux deux clubs nigérians, sont venus s\’ajouter la formation soudanaise d\’Al Merreikh et Zesco United, première équipe zambienne à accéder à ce stade depuis l\’introduction du nouveau format en 1997.
Sur les huit clubs ayant atteint la phase de groupes l\’an passé, seuls Al Hilal (Soudan) et TP Mazembe Englebert (République démocratique du Congo), ancien vainqueur de l\’épreuve, ont renouvelé leur bail.

Ce week-end, la gloire est revenue aux outsiders, notamment Pillars et Monomotapa. Personne ne donnait très cher de la peau des Nigérians, qui n\’avaient pas réussi à battre Al Ahly à domicile à l\’aller. Mais au retour, ils sont tombés sur une formation cairote trop sûre de son fait.

En inscrivant deux buts, les visiteurs ont complètement bouleversé la physionomie de la double confrontation et glacé les supporters locaux. Al Ahly n\’avait plus que 20 minutes pour inscrire les trois buts nécessaires à sa qualification. Les tenants du titre ont fait deux tiers du chemin grâce à Flavio et Mohamed, mais malgré un temps additionnel à rallonge, ils n\’ont jamais réussi à marquer une troisième fois.

SOURCE : Fifa.com

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

douze + trois =