ASEC Mimosas-ASC Ouragahio

L’ASEC Mimosas rencontre l’ASC Ouragahio, ce samedi, à 15h30, au stade Robert Champroux de Marcory, pour le compte de la 3ème journée de la L1. Un beau duel en perspective.
Qui de l’ASEC Mimosas et de l’ASC Ouragahio remportera le duel qui les opposera, ce samedi, au stade Robert Champroux de Marcory ? Bien malin, celui qui répondra avec exactitude à cette question, tant les deux équipes respirent la forme.# L’ASC Ouragahio s’est imposée à l’Africa Sports d’Abidjan, à l’occasion de la 2ème journée, sur son nouveau  »stade » de Yamoussoukro. C’est à croire qu’elle prépare un autre coup fumant contre l’ASEC Mimosas, l’autre ogre du football ivoirien. L’équipe de Ouragahio prend au sérieux cette rencontre. Elle avait, à l’occasion de la 2ème journée de la Ligue 1, dépêché un émissaire à Bouaké pour superviser l’ASEC Mimosas face à la SOA. Cette saison, la formation de Ouragahio semble résolue à vite engranger des points, au moment où il le faut, avant que le nouveau vent qui souffle en son sein ne disparaisse pour faire place à un essoufflement.
L’équipe du président Justin KAPO avait perdu 1-0 face au Séwé Sport et s’était ressaisie la journée suivante devant l’Africa, 2-1. L’ASCO qui disputait sa première saison parmi l’élite l’année dernière, avait réussi l’opération sauvetage. Cette année, elle veut faire mieux. Le nouvel entraîneur, GOHI Marc a totalement remanié le groupe. DAGBEI Eric, BIWA Sawa Daniel, GNIZIE Artisite, BETO Yves sont des éléments capables de rivaliser avec n’importe quels adversaires. Des raisons donc d’espérer du côté de l’ASCO.

L’ASEC Mimosas dont le seul objectif dans ce championnat est de reprendre le titre, sait à quoi s’en tenir. Auréolée d’une brillante qualification en 8èmes de finale de Ligue des champions, là où le champion en titre a plié bagage, l’ASEC Mimosas tentera de se faire respecter comme elle sait souvent le faire.
Cette rencontre sera officiée par le trio arbitral, DOUE Noumandiez Désiré, YEO Songuifolo et TEHE Lucien.

D. Clément

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × quatre =