Pour un nouvel engagement

Il existe un véritable paradoxe dans la grande famille jaune et noir. Pour exorciser le mal et aplanir toutes les incompréhensions, le Conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas invite les Actionnaires à se rendre massivement, à la Bourse du Travail de Treichville, ce samedi 28 mars 2009, pour des échanges francs.
En prélude à l’Assemblée Générale Mixte de samedi prochain, le Président du CNACO, Me Koné Mamadou, a rencontré les responsables de comités, lundi dernier, en fin d’après-midi, au siège de sa structure pour remobiliser ses troupes.#
Le Président Koné Mamadou a commencé par féliciter les Actionnaires et toute la famille ASEC Mimosas pour « le début de saison encourageant des joueurs de Patrick Liewig ».

Les difficultés du moment
Après les félicitations, le patron du CNACO a mis le pied dans le plat. Il a reconnu la démobilisation incompréhensible des Actionnaires. « Dans la mobilisation, il faut le reconnaître, les autres font mieux que nous, aujourd’hui», a-t-il dit, avant d’ajouter : « Nous avons trop souffert pour hisser notre club au niveau que tout le monde reconnaît, pour nous désintéresser de lui, maintenant. Battons-nous progressivement, méthodiquement et courageusement pour remonter la pente et redevenir les premiers, en matière de mobilisation. J’ai confiance en chacun de vous».

Des rencontres régulières avec les Actionnaires
Me Koné Mamadou a proposé que des rencontres régulières entre les Actionnaires et lui se fassent, après l’Assemblée Générale de samedi.
«Car, dit-il, le problème est tellement énorme, les gens ont tellement envie de parler, de dire ce qu’ils ont sur le cœur que je vous propose de nous rencontrer régulièrement, à Sol Béni ou au CNACO, pour nous parler. A cet effet, dites à tous les mécontents de vos communes et de vos quartiers que ce sera l’occasion pour chacun de se vider pour que nous accordions nos violons ».

Une AGM de débats francs
Dès à présent, le Président Koné Mamadou a demandé aux responsables des comités de supporters de l’ASEC Mimosas de faire de l’Assemblée Générale Mixte de samedi prochain, une vraie réussite. « Je veux parler d’une réussite populaire », a-t-il indiqué. Et il a évoqué les différentes raisons qui sont de trois ordres.
Primo, il n’y a pas eu d’Assemblée Générale en 2008. Ce sera l’occasion pour les Actionnaires d’apprécier les bilans moraux et financiers des exercices 2007 et 2008.
Secundo, cette AG sera celle du débat franc. Comme toujours, les Actionnaires pourront exprimer toutes leurs préoccupations au Président du Conseil d’Administration, Me Roger Ouégni.

Enfin tertio, ce sera l’occasion de rendre un hommage mérité à Me Roger Ouégnin, qui a été distingué, il y a quelques semaines, par la CAF et honoré par la FIFA. Mais aussi pour préparer en cette année 2009 la célébration de la vingtième année de sa présidence à l’ASEC Mimosas. « Nous devons commencer à commémorer cet événement et à magnifier la grandeur de l’œuvre de notre PCA. Mais ce sera aussi un hommage aux Actionnaires. Car c’est leur engagement pour la stabilité qui a permis à l’ASEC Mimosas d’arriver à ce niveau ».
Il a dit aux responsables de comités de prendre l’engagement pour faire le plein de la Bourse du Travail, ce samedi.
En clair, le patron du CNACO veut faire de la prochaine AG Mixte de l’ASEC Mimosas, celle d’un nouvel engagement pour la grandeur de ce club.

K.I

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × cinq =