Un début à bien négocier

Les clubs de Ligue 1 reprennent, cette semaine, le long chemin du championnat national. L’ASEC Mimosas reçoit ce samedi 20 mars, l’Entente Sportive de Bingerville, au stade Robert Champroux de Marcory, à 15h30, avec l’espoir de bien commencer.

La conquête du titre est ouverte. Les Mimos ne cachent pas leurs intentions d’effacer l’échec de la saison passée. Pas question de se faire avoir à l’allumage. Cependant, même si Diomandé Ahmed Hervé et ses coéquipiers ont remporté la Coupe Félix Houphouët-Boigny et gagné leur premier match de la Ligue des champions, ils restent prudents face à l’ES Bingerville.

En trois matches officiels, deux matches de Coupe Félix Houphouët-Boigny et un match de Ligue des champions, les Mimos n’ont encaissé le moindre but pour quatre buts marqués. Ces succès sont construits par les hommes de base ( Koffi Foba Stevens, Kouakou Irénée, Kouadio Pâcome, Diomandé Ahmed Hervé etc.) de Patrick LIEWIG) qui répondront encore présents, samedi. Car, il va falloir garder ce même état d’esprit pour réaliser une bonne entame en Ligue 1. Mais les Bingervillois qui, habituellement posent des soucis aux Mimosas, ne viendront pas en victimes résignées. Ils viendront certainement fermer le jeu et jouer le contre. L’ASEC Mimosas qui envisage un avenir meilleur en Ligue 1 cette saison, sait qu’une victoire est nécessaire pour bien entamer la saison. Les joueurs savent qu’ils sont attendus et ils sauront exploiter les espaces qui s’offriront à eux.

Le dernier sacre des Mimos remonte à 2006. Il faut aller vite mais sûrement pour remporter le titre 2009, cette saison. Le groupe en a les moyens.

D. Clément

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze + 2 =