Francis OUEGNIN (Président de la Section Football): « Nous avançons pas à pas »

Le Président Délégué Francis OUEGNIN se dit satisfait de la victoire 2 à 0 sur l’Etoile Filante de Ouagadougou en ligue des champions et n’imagine pas les burkinabés inverser la tendance au match retour.

Cette victoire de 2 à 0 sur l’EFO vous satisfait-elle ?
Oui. Cette victoire est bonne à prendre parce qu’on avait un gros handicap dû au fait que nous ne sommes pas en compétition.

Craignez-vous cette situation ?
Personnellement, je redoutais cette situation-là puisque notre adversaire est quand même à la 11ème journée de son championnat. Nous avons fait que des matches amicaux. Il faut donc accorder des circonstances atténuantes aux joueurs notamment au jeune Zagré Koré Maixent. Si on le met d’entrée dans ce match, c’est parce qu’il a donné satisfaction à l’entraînement. Mais il faut insister sur le fait que nous ne sommes pas en compétition.

Sur l’ensemble du match n’y avait-il pas mieux à espérer que 2 à 0 ?
Tout à fait. Nous aurions pu marquer 4 buts. Mais il faut féliciter les jeunes. Ce n’était pas évident vu que je le répète nous ne sommes pas en compétition.

La jeunesse de votre équipe n’est-elle pas le plus gros handicap dans cette ligue des champions ?
Ce sont des joueurs aguerris maintenant. Moi je ne le crois pas. Dès lors que ces joueurs sont de l’équipe première de l’ASEC Mimosas, ils sont prêts. Maintenant si vous parlez d’expérience, c’est autre chose. Mais même les Burkinabés que nous avons battus ne sont pas connus sur l’échiquier africain. Moi je ne me focalise pas sur la jeunesse. Nous avons dit aux joueurs que l’Académie c’est terminé, qu’ils sont dans une compétition de haut niveau et qu’ils doivent prouver.

Cela dit, le 2-0 de l’aller augure d’une manche retour difficile ?
Il faudra que l’EFO nous batte 3 – 0. Mais je suis sûr que nous allons marquer chez l’adversaire. C’est plus facile à une équipe qui attaque que face à une autre qui defend. L’EFO voulait limiter les dégâts mais il a été cueilli à froid. Nous allons gérer mais nous allons attaquer. Même si nous prenons un but nous ne sommes pas éliminés. Il faut qu’on perde 3 à 0. Pour nous battre 3 à 0, il faut peut être Al Ahly mais pas l’EFO.

En clair, l’ASEC va se qualifier pour le tour suivant ?
Je ne vends pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Nous avançons pas à pas. Nous avons gagné 2 – 0, c’est un bon score. Maintenant
Nous aurons deux matches de championnat dans les jambes avant le match retour et nous serons un peu plus prêts. Après on verra.

SOURCE : Quotidien SUPERSPORT

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

seize + 1 =