CHAN 2009 – Prétendue rétention des Joueurs de l’ASEC Mimosas. Après la désinformation, l’information !

Depuis un certain temps, une campagne inutile de désinformation, relayée par certaines presses écrites et d’autres publications sur le web, aurait tendance à indiquer que l’ASEC Mimosas refuse de mettre à la disposition de la sélection nationale des locaux, ses joueurs présélectionnés pour le championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Certains parlent de refus sous prétexte de préparer la champions league, d’autres de désintéressement au CHAN et les mieux informés de violation des règles du football professionnel.
Après toute cette pluie de désinformation, ASEC.CI décide de vous amener à une analyse objective. Loin de verser dans la polémique et refusant de s’édifier en plate-forme de discussions creuses, la toile Jaune et Noir fait la lumière sur ce qui est indiqué d’appeler aujourd’hui « la prétendue rétention des joueurs de l’ASEC Mimosas ».

De quoi parle t- on ?
La côte d’Ivoire abritera à partir du 22 février 2009, la première édition du championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Cette compétition réservée aux joueurs locaux, est une aubaine qu’offre la Confédération Africaine de Football (CAF), aux joueurs évoluant dans les championnats locaux, pour se prêter à la grande évaluation des compétitions de haut niveau.
Dans le cadre de la selection ivoirienne, 5 joueurs de l’ASEC Mimosas ont été appelés pour rejoindre les rangs des joueurs locaux qui défendront les couleurs de la Côte d’Ivoire. Les dirigeants de l’ASEC Interpellés par cette convocation, ont après concertation comme cela se fait dans tous les clubs structurés de football, décidé de mettre les joueurs convoqués à disposition de la sélection nationale à partir du dimanche 08 Février 2009 au soir. Soient 14 jours avant le début de la compétition.
Cette disposition dont la bienséance se lit au regard des règles de l’art, qui peut être est mal perçue pour les uns et mal comprise pour les autres, aura suffit, pour déclencher une campagne de désinformation qui ne dit pas son nom. Les joueurs seraient, dit-on à cette date, dans une disposition appauvrie : intégration difficile, manque de compétitions, manque de travail préparatoire technique, mental, physique et psychologique. Et quoi encore …

De quels joueurs parle t-on ?
Sur cette question ASEC.CI a approché le premier responsable du staff technique de l’ASEC Mimosas, qui dans une lecture synthétique nous présente son point de vue : « les joueurs sélectionnés s’entrainent depuis le 29 décembre 2008, jouent des matches amicaux de préparation et participent en ce moment au mini-championnat pour le compte de la Coupe FHB. Ces joueurs seront donc prêts, techniquement, tactiquement, physiquement et mentalement. »
La difficile intégration des joueurs mimosas craint par certains et souhaitée par les plus courageux, qui après une analyse profonde, ne comprennent pas comment réussir le contraire, a-t-elle un sens ? L’intégration est un état d’esprit étoffé d’une parfaite éducation à la culture du football professionnel dont l’expérience permet d’asseoir les bases. Le coach Patrick LIEWIG tranche court : « Les joueurs de l’ASEC Mimosas en majorité sont des joueurs d’expérience. Ils ont un vécu à travers les compétitions nationales, la champions league africaine ou encore au niveau des sélections nationales. Ces jeunes sont donc prêts à intégrer rapidement n’importe quelle équipe et en particulier le groupe représentant la Côte d’Ivoire pour le CHAN. »
Les détracteurs de l’ASEC Mimosas vont loin, jusqu’à indiquer que la date fixée par les dirigeants de l’ASEC Mimosas pour la mise à disposition des joueurs sera superflue.

Que disent les règlements en vigueur ?
Pour s’inscrire dans une analyse à la lumière des textes, ASEC.CI a interrogé les textes de la Fédération Ivoirienne de Football qui nous a renvoyé en son article 59 alinéa 2 aux règlements de la FIFA relatifs au Statut et au transfert des joueurs : « La mise à disposition des joueurs pour les matches de l’équipe nationale est régie par les articles 1, 2, 3, 4, 5, 6 de l’Annexe 1 des règlements de la FIFA relatifs au Statut et au Transfert des Joueurs. ». Interpellés sur la question, les textes de la FIFA ont été suffisamment clairs : « Le joueur doit également être mis à disposition pour la période de préparation précédant une compétition finale dans le cadre d’un tournoi international: 14 jours avant le match d’ouverture du tournoi. »
Aux regards de ces textes, pourquoi fait – on un faux procès à l’ASEC Mimosas ?
Les 14 jours comme l’indiquent les textes de la FIFA seraient –ils insuffisants ?
Le technicien français Patrick LIEWIG précise : « 14 jours pour mettre en place une sélection avec des joueurs d’expériences sont acceptables. ».

Le président de l’ASEC Mimosas Me Roger OUEGNIN, ses membres du comité directeur et le staff technique de l’équipe professionnel n’ont jamais refusé de mettre les joueurs Mimosas à la disposition de la sélection nationale et ne souhaitent qu’une seule chose, c’est de voir la sélection de Côte d’Ivoire remporter pour la première fois le CHAN. Le coach Patrick LIEWIG a indiqué que l’équipe technique de la sélection nationale, était la bienvenue pour échanger avec l’entraineur principal et ses adjoints mais aussi avait la possibilité de suivre et observer les joueurs convoqués au travers des entrainements et la compétition résultante de la Coupe Félix Houphouët Boigny.
Quel match serait mieux indiqué d’un derby ASEC –AFRICA prévu le 08 février 2009, c’est-à-dire quelques jours avant le CHAN ? Tout sélectionneur national doit se réjouir de pouvoir compter sur des joueurs prêts à relever le challenge en passant par une rencontre d’élites entre les deux meilleures formations du championnat national.
Alors que l’on arrête cette campagne de désinformation sans contours aucunes. Le Président du conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas, Me Roger OUEGNIN, soucieux de voir la sélection nationale ivoirienne au plus haut niveau est en relation constante avec les hauts dirigeants de la Fédération Ivoirienne de Football.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

20 + 1 =