2ème Journée de la Coupe FHB, JCA : 0 – ASEC : 1. Les Mimosas s’imposent devant la JCA

L’ASEC Mimosas vient de conforter son résultat de la 1ère journée (1-0) face à la SOA, en battant cet après-midi la formation de la JCAT sur le score de 1 but à 0, au parc des sports de Treichville, dans le cadre de la 2ème journée de la Coupe Félix Houphouet Boigny. Après son match nul face à l’Africa Sport (0-0), la JCAT était venue avec des arguments beaucoup plus solides, dans l’objectif de se repositionner dans cette compétition d’élites. En face, les « jeunes » de Treichville avaient une cuvée « jaune et noir » forte de ses qualités que sont l’intelligence, l’efficacité et la cohésion. En effet, les poulains de Patrick LIEWIG se distingueront dès l’entame de jeu en étouffant littéralement la JCAT. A la 3ème minute, Karamoko Alassane abat un excellent travail étoffé des qualités techniques que l’on lui connait avant de mettre Kouadio Pacôme en mouvement. Le jeune milieu de terrain Jaune et Noir donnera de l’efficacité à cette coordination, par une balle enroulée qui trouve les filets du portier de la JCAT. L’ASEC prend une option sérieuse sur ce but de Kouadio Pacôme et installe la JCAT dans un silence renforcé par la présence des Jaune et Noir dans tous les compartiments de Jeu. Il a même été observé plus d’un quart d’heure sans que la Jeunesse de Treichville n’ait une occasion de but. C’est dans cette belle ambiance que le juge central renvoie les deux formations dans les vestiaires.
A la 2ème mi-temps, Sogodogo Lamine fait son entrée au lieu et place de Frimpong Yaw blessé au genou (46ème minute). Les mimosas toujours présents dans cette rencontre se heurtent à une formation de la JCAT beaucoup plus rugueuse avec un jeu truffé de fautes et d’anti-jeux. Face à ce nouveau registre, Patrick LIEWIG réorganise son effectif en gardant l’option offensive avec le remplacement de Dion Sédé Marc par Bakayoko Adama. La vivacité donnée par les jeunes mimosas aux échanges entre les compartiments de jeu fait tiédir la hargne de la JCAT. L’ASEC garde ses empruntes sur cette rencontre avec des présences comme Yéboah Daniel l’homme aux gangs aimantés, Diomandé Ahmed Hervé impérial et véritable meneur d’hommes, Karamoko Alassane très technique avec d’excellentes qualités de passeur, et Koffi Foba Stevens dont la vivacité aura crée des ennuis à la défense de la JCAT. Une défense qui aura souffert des qualités techniques de Karamoko Alassane mais qui se gardera de craquer une seconde fois. L’ASEC Mimosas n’arrivera donc pas à corser l’addition, à l’image de la percée de Koffi Foba Stevens suivie d’une frappe sèche à la 82ème minute mais qui restera sans lendemain. L’entrée en Jeu de Kouamé Magloire à la 87ème minute au lieu et place de Sekyere Mark redonne de l’oxygène à l’entrejeu mais sans toute fois délivrer les actionnaires qui étaient très nombreux à attendre ce deuxième but. C’est donc sur le score de 1-0 que l’arbitre central met fin à la rencontre, sanctionnée par la victoire de l’ASEC Mimosas.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze − 12 =