Traoré Bawa : « Rester des inconditionnels »

Il a servi dans plusieurs groupes d’animation des supporters de l’ASEC Mimosas. Aujourd’hui, Traoré Bawa dirige celui d’Abobo-Anyama avec lequel il compte participer pleinement aux matches de son équipe.

Pourquoi votre groupe d’animation s’appelle-t-il “Abobo-Anyama” ?
On l’appelle ainsi parce que nos membres résident à Abobo et à Anyama.

Depuis quand ce groupe existe-t-il et combien de membres compte-t-il ?
Nous l’avons créé en 2005. J’en avais parlé auparavant à Me Koné Mamadou. Il n’y avait pas trouvé d’inconvénient. Alors, nous l’avons créé. Notre groupe comprend seize membres.

Vous apparteniez pourtant à un autre groupe. Pourquoi avez-vous décidé de créer votre propre groupe d’animation ?
Je suis ASEC depuis l’âge de quatre ans. J’ai servi dans plusieurs groupes d’animation de l’ASEC Mimosas. A un moment donné, je me suis dit que j’avais acquis suffisamment d’expérience pour créer mon propre groupe.

Quels sont les ambitions de votre groupe d’animation ?
Etre présent partout où l’ASEC Mimosas jouera et apporter nos voix à celles des autres groupes existant déjà pour soutenir notre club préféré, l’ASEC Mimosas. Nous voulons participer pleinement aux matches de notre équipe en la supportant de bout en bout.

Il semble que vous êtes issu d’une famille qui supporte le Stade d’Abidjan. Comment êtes-vous devenu Actionnaire ?
Quand j’étais tout petit, mon père et mon oncle m’emmenaient au stade FHB pour supporter le Stade d’Abidjan. Et puis, un jour, au cours d’un match ASEC-Stade, je suis tombé en admiration devant les couleurs de l’ASEC Mimosas. Et pendant ce match, Manglé Eustache a marqué un but d’anthologie de très loin qui m’a marqué. Depuis ce jour-là, je suis devenu un fervent supporter de l’ASEC Mimosas, l’équipe aux couleurs jaune et noir.

Interview réalisée par
K. Ismaël.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-huit − deux =