Ligue 1 (23e journée), Issia Wazi :1 – ASEC Mimosas : 2. Les Mimos dans un scénario exceptionnel

L’ASEC Mimosas a fait preuve d’une grande richesse, le lundi 20 octobre 2008 face à la formation d’ISSIA Wazi au stade Robert Champroux de Marcory. A la faveur de la 23ème journée, journée très décisive pour la reconquête du titre, les Jaune et noir ont proclamé leur suprématie par une étincelante victoire , face aux indomptables d’ISSIA WAZI. Les protégés de la Présidente Ginette Ross venus avec des arguments solides et qui ont tenu les mimos en échec pendant toute la première mi-temps, ont fléchi dans les derniers instants d’un match plein d’émotions et de rythme. Les Jaune et noir à la surprise générale ont enlevé la victoire sur le fil, avec beaucoup de combativité et de maestria.

C’est la formation d’ISSIA Wazi qui ouvre le score à la 25ème minute, sur une belle action de Gooré Jean. Déporté sur le coté droit, l’attaquant d’ISSIA lève une balle entretenue qui à point nommé trouve Umoh Emmanuel dans le cœur de la défense Mimosas. Le plât du pied aura suffit à l’ancien attaquant mimosas pour porter le coup de poignard. Ce qui permet aux poulains du coach Lama Bamba de prendre l’avance au score (1-0). Les Jaune et Noir fouettés dans leur amour propre essayeront de revenir au score sans succès, à l’image d’une excellente frappe appuyée de Koffi Eugène qui rebondit à la 38ème minute sur la barre transversale de Kanté Guyan, le portier d’ISSIA Wazi. A la 39ème minute, Arsène Adom revient à la charge pour le compte des Jaune et Noir, avec une tentative de lobe qui meurt encore une fois sur la barre transversale. L’ASEC essaie par tous les moyens de revenir au score, mais le succès ne répond toujours pas aux nombreuses requêtes des poulains de Patrick LIEWIG. Les indomptables d’ISSIA vont entretenir le score (1-0) jusqu’à la période d’oxygénation.

La 2ème période connait un autre visage de l’ASEC Mimosas, avec un nouveau souffle offensif suscité avec le remplacement de Yao Kouassi Martial par Cyriac Gohi Bi. Cette 2ème période s’annonce très critique et une relecture du stade technique Jaune et Noir conjuguée au remplacement à la 66ème minute de Koffi Eugène par Koné Tiézan déclenche le rouleau compresseur de l’ASEC Mimosas. Les résultats ne se font pas attendre. Gohi Bi cyriac en véritable chasseur de buts remet les pendules à l’heure à la 70ème minute. Les derniers instants seront très difficiles, car les mimos pressent sans toute fois trouver de nouveau la faille. A la 90ème minute, Adom Arsène est irrégulièrement stoppé dans les 17 mètres de la défense d’ISSIA Wazi. l’arbitre central, M. Danon Marcellin indique le coup franc.

Tout le stade Robert Champroux retient son souffle car les dernières secondes s’épuiseront sur ce coup de pied arrêté. A l’exécution du coup franc, le transfuge du Club AGIR de Guibéroua, Koné Tiézan Ladji. Il enveloppe sa balle, à la Michel Platini, le cuir frôle la barre transversale, rebondit sur la ligne de but, avant de finir sa course dans les filets de Kanté GUYAN. C’est le coup de tonnerre au stade Robert Champroux, l’ASEC Mimosas vient de réaliser le scénario exceptionnel de cette 23ème journée, en empochant les 3 précieux points de la victoire. ASEC : 2 – ISSIA : 1 , c’est le score au coup de sifflet final.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

huit − 7 =