Eliminatoires CAN-Mondial 2010: Les Eléphants se font plaisir face aux Malgaches

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont battu de fort belle manière les Baréa de Madagascar par le score de 3 à 0 au terme du 1er tour des éliminatoires combinées Can/Mondial 2010, le samedi dernier, au stade Champroux de Marcory, en présence du Président Laurent Gbagbo. Cette victoire permet aux Eléphants de non seulement être tête de poule pour le second et dernier tour de ces éliminatoires mais rassure davantage les Ivoiriens pour la suite des hostilités.
Les Eléphants commence la rencontre avec une volonté de terminer en beauté ce 1er tour surtout que le Président Gbagbo est venu pour les soutenir. Dès la 40ème seconde, Sanogo Boubacar reprend de la tête un centre de Touré Yaya Gnégnéry. Mais la balle passe sur la transversale. Les Ivoiriens maintiennent la pression. A la 7ème min, Salomon Kalou se débarrasse de son vis-à-vis sur l’aile gauche et sert Sanogo qui de la tête manque d’ouvrir le score.
Quant à Baky Koné, il rate une reprise de volet suite à une passe de Sanogo à la 15ème min.
A la 19ème min, les Malgaches mènent une offensive. La détente de Coppa Barry préserve la cage ivoirienne d’un but. Les Malgaches n’exploitent pas le corner qui s’ensuit. Baky seul dans la surface de réparation adverse à la 25ème min tire faiblement dans les bras de Jean Chrisostome, le goal malgache. Sanogo enfin ouvre le score à la 41ème min grâce à une remise de Baky qui a été servi par Didier Zokora. Les Malgaches ouvrent le jeu. A la 44ème min, Salomon Kalou déborde sur l’aile droite et sert Baky qui reprend instantanément la balle. Mais Jean Chrisostome une fois de plus se débarrasse de la balle. La pause intervient à l’avantage des Ivoiriens qui mènent par 1 à 0.

A la reprise les Malgaches effectuent un remplacement à la 51ème
Min. Ce qui n’empêche pas les Eléphants de continuer sur leur lancée avec le second but de Sanogo à la 55ème min (2-0), à la suite d’un corner servi par Baky au cœur de la défense adverse. Les Baréa effectuent à nouveau un remplacement à la 57ème min pendant que Faé Ernest cède sa place à Emmanuel Eboué. Les Ivoiriens accélèrent le jeu. Sur une offensive, Faé met Baky en orbite. Il est abattu dans la surface de réparation malgache. Salomon Kalou réussit le pénalty à la 65ème min. La Côte d’Ivoire mène par 3 à 0. Les spectateurs exultent. Les Malgaches mènent quelques raids en vain. Baky manque d’inscrire le 4ème but ivoirien.
Au terme du temps réglementaire, l’arbitre Benouza Mohamed met fin à la rencontre. Les Ivoiriens sont soulagés. La qualification pour le mondial 2010 dépendra de la discipline et de la rage de vaincre des Eléphants d’autant plus que les athlètes sont pour la plupart pétris de talent. Le ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi, SEM André Janier, ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, et bien d’autres personnalités ont honoré de leur présence la rencontre.

SOURCE: Notre Voie

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 + 20 =