5ème Journée Champions League – ASEC : 1 / Dynamos : 2. Les mimos tombent devant le Dynamos

Au soir d’un match au cours duquel, l’ASEC Mimosas aura donné le meilleur d’elle-même, c’est à la surprise générale que les mimos sont défaits par les zimbabwéens du Dynamos FC, dans les dernières secondes du temps additionnel. La Consternation générale ! Comment un tel coup de poignard après cet engagement à fond des Jaune et Noir pour rester dans une dynamique de qualification. Ils auront tout fait, du fond de leur cœur et à la lueur de leurs talents, les mimos voulaient offrir cette victoire à la grande famille Jaune et Noir, mais le sort en a décider autrement.

Conscients de l’enjeu qui les attendaient et des nécessités environnantes, les protégés de Patrick Liewig ont abordé ce match avaient beaucoup de fraîcheur et très bien instruits sur les priorités. Eduqués à la discipline tactique et technique qui devait alimenter cette rencontre, les mimos ont visiblement dominé la première partie. Ils ont su se mettre en mouvement sur des récupérations, des accélérations et des coordinations offensives très élaborées, à l’image d’une excellente combinaison de balles entre ALLI N’Dri et Koné Tiézan qui est reprise par Yao Kouassi Martial. Mais la frappe de Yao Kouassi est sauvée de justesse par une claquette du portier Zimbabwéen. Les Jaune et Noir, par une grosse pression auront maintenu le Dynamos au respect, obligé d’essuyer les nombreuses occasions de buts Jaune et Noir. Et c’est sur le score nul et vierge que les deux formations seront renvoyées dans les vestiaires.

La deuxième période, beaucoup plus engagée a vu la sortie de Koné Tiézan à la 46ème minute pour Cyriac Gohi Bi et celle de Diomandé Hamed, blessé au talon pour Serge Wawa à la 47ème. Avec une articulation un peu lente, les mimos se remettaient peu à peu en place quand survient à la 50ème minute le premier but du Dynamos. A l’origine, une accélération de balle, suivie d’une passe pour un attaquant zimbabwéen au point de Penalty. La frappe repoussée par Daniel Yeboah est malheureusement reprise par un autre attaquant zimbabwéen pour le premier but. Menés (1 – 0), les Jaune et Noir jouent la carte offensive à fond, avec des accélérations de balles et des percées conduites par Antoine N’Gossan entré au lieu et place de Yao Kouassi Martial. L’entrée en jeu de N’Gossan Antoine à la 63ème minute donne beaucoup plus de fraîcheur à l’attaque Mimosas qui devient beaucoup plus percutante. On sent le but venir, les actionnaires continuent de pousser leur équipe. A la 65ème minute, une excellente frappe de N’Gossan frôle l’égalisation. Les mimos maintiennent la pression qui se perçoit visiblement par les corners qui se multiplient. Sur un corner, le dégagement sans tonus de la défense du dynamos est reprise par un centre de Kocou Arthur. Le centre est renvoyé par la barre transversale, mais Cyriac Gohi Bi jauge la chute du ballon et se trouve une excellente position dans la défense zimbabwéenne. Position de la quelle il va offrir l’égalisation à l’ASEC Mimosas.

La partie est relancée mais l’ASEC maintient la pression devant une équipe du Dynamos décidée à fuir le match par des simulations intempestives qui occasionneront deux cartons jaunes.

Alors que nous jouons les dernières secondes du temps additionnel, sur une erreur d’appréciation, Ouattara Moussa croyant laisser le ballon pour son gardien, l’offre à un attaquant zimbabwéen. Ce dernier après avoir récupéré le ballon, se trouve face avec Daniel Yeboah le portier Mimosas, impuissant devant ce coup de poignard. C’est la consternation générale ! L’ASEC vient de passer à côté d’un match qui lui aurait permit de demeurer dans une dynamique de la qualification. ASEC Mimosas : 1 – Dynamos : 2, c’est le score au coup de sifflet final.

Tant que roule le ballon, les mimos porteront haut l’étendard Jaune et Noir et défendront les couleurs de l’ASEC Mimosas. Ainsi dès le Mardi 16 Septembre, les protégés de Me Roger OUEGNIN s’envoleront pour leur dernier match de poule face au National Al Ahly d’Egypte.

ALLEZ LES MIMOS !!!

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

19 − dix =