Samedi 13 septembre 2008, au stade Robert Champroux de Marcory. L’ASEC doit saisir sa chance

Dans la poule A, Al Ahly est presque qualifiée. ASEC, Zamalek et Dynamos luttent pour la deuxième place. Dans l’autre poule, la lutte entre Coton Sport, Enyimba, Al Hilal et TP Mazembé est encore plus serrée.
L’ASEC avait pris un mauvais départ dans la poule A. Et puis, progressivement, elle a redressé la situation avec vaillance et talent pour se retrouver aux portes des demi-finales. Elle pourrait même obtenir son ticket avant l’ultime journée des matches de poules. C’est à elle de profiter de son match à domicile contre le Dynamos FC de Harare pour le faire. Une victoire, même la plus courte, pourrait la propulser au second tour. Ce sera la quatrième fois, en Ligue des champions depuis 1998, que l’ASEC accèdera à ce tour.
Le Dynamos FC, dernier du groupe avec trois points, n’en démord pas. Elle espère gagner ses deux derniers matches. Ce qui lui rapporterait six points supplémentaires. Avec neuf points en tout, elle pourrait réussir son pari. Le Dynamos viendra donc jouer le quitte ou double à Abidjan. Les deMbare se battront avec la dernière énergie pour atteindre leur objectif.

L’autre match de la poule A opposera les frères ennemis d’Egypte : Zamalek et Al Ahly. Les Zamalkaouis aborderont la partie avec le couteau entre les dents. Ils ont le plus grand intérêt à gagner. Ils donneront tout pour gagner. Ce qui, s’ils y arrivent, leur donnera de grandes chances d’accéder à la prochaine étape. Al Ahly (premier de la poule avec 10 points) n’est pas mathématiquement qualifié. Ce match a aussi un grand enjeu pour les Alawytes à qui il manque un point pour être totalement à l’abri d’une mauvaise surprise.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

20 + 15 =