20e journée de la Ligue 1, ASEC:1 -SOA :1. Les mimos accrochés par les militaires

L’ASEC Mimosas a concédé le match nul (1 – 1) dimanche 07 septembre, face à la Société Omnisport de l’Armée (SOA), lors de la 20ème Journée de la Ligue 1. Trois jours après leur victoire face aux Insulaires de l’USCB (3-2), les poulains de Patrick LIEWIG ont calé dimanche après midi, devant une formation de la SOA très bien motivée et surtout bien instruite sur son objectif. Les commandos de la SOA ne se seront pas accordés de temps d’observation, lors de cette rencontre désignée comme le choc de cette 20ème journée.

Rangés en ordre de bataille pour consolider leur position de 2ème, les militaires sous un accent un peu violent, tenaient par tous les moyens à vaincre les africains de l’ASEC Mimosas, dont la discipline et l’instruction sportive ont accordé un cachet élégant à cette partie. Instruits et éduqués à la théorie du jeu dont les traits fondamentaux s’articulent autour de la qualité du jeu, de la passion et de la valorisation de l’adversaire, les Jaune et Noir , dès l’entame du match, ont donné de la vie à cette magnifique pelouse du Robert Champroux par la vivacité et la mobilité des différents compartiments. Du rideau défensif à la cohorte offensive en passant par la tour de contrôle de l’entrejeu et la bande d’accélération des ailes, l’ASEC Mimosas aura donné de la couleur à son étendard tissé depuis plusieurs années. Mais cette belle articulation de jeu, sombre à la 30’ minute lorsque la SOA prend l’avance au score. Fouettés dans leur orgueil d’Africains, les poulains de Patrick LIEWIG vont courir après l’égalisation qui n’interviendra pas avant la pause.

De retour des vestiaires, la pression monte du coté des Jaune et Noir, et le premier responsable du staff technique de l’ASEC Mimosas décide à la 46e min de faire rentrer Gohi Bi Cyriac, la nouvelle étoile montante de Sol Béni, en lieu et place de Broussou Jean Claude. Seulement une (01) minute, après son intégration, Gohi Bi Cyriac offre l’égalisation à toute la famille Jaune et Noir (1 – 1). Malgré les nombreuses occasions nettes de but que s’offrent les enfants de Sol béni, le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final. La SOA contraint ainsi les Jaune et Noir au partage des points, ce qui permet aux militaires de toujours garder la seconde place du classement derrière l’Africa en attendant que l’ASEC se met à jour avec deux matches en retard.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × quatre =