3ème Journée Champions League. Le Zamalek, une équipe prenable

Le Zamalek, qui reçoit l’ASEC Mimosas, ce samedi, à 18 heures GMT, au Stade de l’Académie Militaire du Caire, est une bonne équipe certes, mais elle est prenable pour les Mimos.
Le Zamalek fut une équipe redoutable jusqu’à un passé récent. Cette formation a remporté cinq Ligues des champions : quatre fois sous l’ancienne formule (1984, 1986, 1993 et 1996) et une fois, en 2002, sous la nouvelle.

Mais depuis 2004 où il a remporté son dernier titre en championnat national, cet autre grand club d’Egypte n’avait plus rien remporté jusqu’à cette année, lorsqu’elle a gagné la Coupe d’Egypte. Si le Zamalek est présente en Ligue des champions de la CAF 2008, c’est grâce à sa seconde place en championnat en 2007.

Au terme de la Premier League 2008 d’Egypte, le Zamalek a terminé la compétition à la troisième place, derrière Al Ahly et Ismaïli.

En Ligue des champions de la CAF, le sort a proposé des équipes moyennes à la formation cairote. Lors des préliminaires, celle-ci a battu à l’aller comme au retour, l’APR FC de Kigali (2-1 ; 2-0). En seizièmes de finale aller, au Caire, le Zamalek bat l’Africa Sports d’Abidjan (2-0). Au retour, à Abidjan, l’Africa s’impose (2-0), mais perd l’épreuve des tirs au but (4-5). En huitièmes de finale aller, le Zamalek l’emporte largement (3-0) au Caire, face à Interclube d’Angola. Au retour à Luanda, les Zamalkaouis résistent à la poussée des Angolais. Ils perdent (1-2), mais se qualifient pour le mini-championnat de la Ligue des champions.

Lors des trois premiers tours, les Zamalkaouis ont su jouer sur l’effet psychologique de leur gloire passée pour écarter leurs adversaires. Mais les choses semblent différentes dans les matches de poule. Le Zamalek a perdu (1-2) son premier match contre son grand et éternel rival, Al Ahly. Il a remporté, très difficilement (1-0) au Caire, le deuxième contre Dynamos FC du Zimbabwe.

Il est vrai que le Zamalek est une bonne équipe capable de se révolter devant son public, mais elle reste tout de même prenable. Avec un peu plus de réussite, les DeMbare de Harare auraient pu lui arracher le match nul au Stadium International du Caire. Si l’ASEC Mimosas joue sans complexe avec beaucoup d’application, de concentration et de détermination, elle pourrait battre le Zamalek au Caire et revenir avec trois points précieux de ce déplacement en Egypte. Ce qui la relancerait dans la poule A de cette Ligue des champions 2008.

K. Ismaël

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 + 11 =