Maxime Gouaméné: «On peut servir à tous les postes… »

Quelques semaines après avoir rejoint le groupe Réserve, en remplacement de Traoré Siaka dit  »Gigi » muté en équipe professionnelle, Maxime Gouaméné évoque les objectifs visés de ce changement et il coupe court à certaines affirmations lues dans la presse.

Après quatre ans comme adjoint de Patrick Liewig, tu viens d’être nommé à tête de l’équipe réserve. Que penses-tu de cette nomination ?
Pour être franc, au départ, je n’étais pas content. Je n’y comprenais rien. Des questions me sont passées dans la tête. A savoir si j’étais responsable d’une situation fâcheuse quelconque à l’ASEC Mimosas. Etre premier assistant de l’entraîneur principal pendant quatre ans et se retrouver deuxième n’était pas de nature à me rendre fier. Mais bon…

En as-tu discuté avec l’entraîneur principal ?
Bien sûr que j’en ai discuté avec Patrick Liewig. Il m’a fait comprendre que c’était dans mon intérêt. En ce qui me concerne, il me laisse la responsabilité de l’équipe réserve pour me permettre de me mettre en valeur. J’ai accepté. Un sage d’Afrique a dit  »on peut servir à tous les postes, pourvu qu’on y mette du sien ». Parce que je veux servir l’ASEC, j’accepte.

La presse a fait de cette affaire ses choux gras. Comment as-tu réagi à tous ces propos ?
Les journalistes sont libres d’écrire ce qu’ils veulent. Cela les regarde. J’ai gardé ma sérénité. Le plus important pour moi, c’était ce que mon employeur, le Président Roger Ouégnin et mon patron Patrick Liewig pouvaient imaginer à cet instant. La méchanceté des gens peut faire croire que j’étais de mèche avec les journalistes. Rien de tout cela.

Tu confirmes qu’il n’y a aucun nuage dans tes rapports avec Patrick Liewig ?
Rien absolument ne peut nous opposer. Patrick Liewig est l’entraîneur principal de l’ASEC. J’ai travaillé et appris à ses côtés pendant quatre ans, je dirais cinq ans. S’il estime qu’il doit s’adjoindre Gigi que je connais bien, il n’y a aucun souci. D’ailleurs, Patrick me laisse l’entière responsabilité de l’équipe réserve. Le plus important, même si je ne suis plus sur le banc de l’équipe professionnelle, je souhaite que le club aille de l’avant avec Patrick et Gigi.

Qu’est-ce qui a changé dans le groupe depuis que tu t’en occupes ?
Rien de fondamental. L’objectif est de donner du temps de jeu à un maximum de joueurs de retour de blessure, de maladie ou suspendus, à travers nos matches. De sorte qu’ils reviennent à un niveau acceptable dans le groupe professionnel. Cela est passionnant. Je m’investis pleinement à aider les joueurs à donner le maximum d’eux-mêmes et à retrouver leur meilleur niveau.

Quel est ton objectif immédiat ?
Assumer pleinement mes nouvelles responsabilités et réussir l’objectif qui m’est assigné pour démontrer qu’on peut servir ce qu’on aime à tous les postes.

Interview réalisée par
D. Clément
& Ahmed Malolo (photos)

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 2 =