1/2 finales de la Coupe nationale, ASEC : 1 – Lagoké FC : 0, l’ASEC Mimosas en finale !

L’ASEC Mimosas a obtenu ce dimanche après midi, son ticket pour la finale de la coupe nationale, en battant le Lagoke Football Club ( 1-0 ). Très attendu par les actionnaires, ce match aura offert 90 minutes de jeu plaisant aux spectateurs du Stade Robert Champroux de Marcory. Qualifiée d’une rencontre à l’ossature démesurée par les uns et d’une bataille entre David et Goliath par les autres, les observateurs avertis quant à eux avaient donné un cachet de coupe à cette rencontre, donc une partie de jeu où tout serait possible.

Les Poulains de Patrick LIEWIG en étaient informés et savaient comment remodeler cette opposition en leur faveur. Si les résidents de la Cité des antilopes, forts de leurs prestations jusqu’en demi-finale ne se sous-estimaient point, c’était sans compter la rage qui animait les protégés de Me Roger OUEGNIN. Une rage de vaincre et de s’affirmer, mais aussi et surtout un message important à transcrire.
Dès l’entame de jeu, les mimosas gèlent tout l’arsenal offensif de la formation venue de Daloa. Ce sont des athlètes vifs et en perpétuel mouvement que l’on a vu évoluer et tutoyer la belle pelouse synthétique du Champroux. Dans un système 4-4-2, Cyriac Gohi Bi et Kouamé Engène s’offraient des percées dans le rideau défensif du Lagoke, avec des balles qu’ils recevaient très régulièrement, du fait d’une excellente ventilation réalisée dans l’entrejeu par Koné Bakary et Mangoua Késsé sur des petits contrôles entretenus par Magloire Kouamé et Kouakou Iréné dit « Techno ». On retrouvait le jeu assez plaisant que les mimos avaient pratiqué le week-end dernier à Harare face au Dynamos FC. Mais ils ont été formels avant cette rencontre, « nous venons pour jouer, donner de la joie aux actionnaires mais surtout gagner ». C’est ainsi qu’à la 13ème minute, sur une action individuelle étincelante de responsabilité, Cyriac Gohi Bi au bout de deux contrôles de balles, se retrouve face au gardien du Lagoké qui reste impuissant sur un tir bien nourri. L’ASEC Mimosas mène au score (1-0) et les différents compartiments Jaune et noir continuent de s’animer. En face, on découvre une formation de Lagoké très fébrile et surtout l’ombre d’elle-même. Gohi Cyriac revient à la charge à la 19ème minute mais sa frappe est renvoyée par la barre traversable. A la 24ème minute, le même Cyriac Gohi, visiblement très inspiré, envoie un tir qui meurt dans les bras de Gbohou Sylvain le portier du Lagoké. Sur un corner exploité au pico mètre près par Mangoua Késsé, Ouattara Moussa se lève au dessus de la défense du Lagoké mais son coup de tête est renvoyé par la barre transversale. Les protégés du Président Ernest Blé Gbohou reviennent de loin. Le Jeu est plaisant, les occasions de buts se suivent mais le score reste inchangé jusqu’à la pause.
La deuxième mi-temps, elle aussi très animée, verra les remplacements de Koné Bakary, Kouamé Engène et Gohi Bi Cyriac respectivement par Laby Kassiaty, Dion Marc Sédé et Koné Tiezan. Les ambitions sont toujours les mêmes, aller jusqu’au but, mais ces remplacements judicieux du technicien français Patrick Liewig n’apporteront pas de changement au tableau d’affichage, face à une équipe du Lagoke FC très repliée et loin de son sujet, même si certaines occasions sporadiques auront mis le Gardien Mimosas Daniel Yeboah dans le contexte du match. Suite à une forte domination et visiblement gonflés à bloc, les Jaune et Noir se sont imposés par une victoire logique, sur un score certes étriqué mais dans une évolution très animée, laissant percevoir l’ossature du prochain rendez-vous africain de l’ASEC face à la formation du Al Ahly d’Egypte.

Liste des 11 Entrants

1- Yeboah Daniel

2- Ally N’Dri Vincent De paul
3- Diomandé Hamed Hervé
4- Ouattra Moussa
5- Sogodogo Lamine

6- Kouamé Magloire
7- Kouakou N’Doua Patrick
8- Mangoua Késsé
9- Koné Bakary

10- Gohi Bi Cyriac
11- Kouamé Engène

Remplacements
1- Labi Kassaty ( Koné Bakary)
2- Dion Sédé Marc (Kouamé Koffi Eugène)
3- Koné Tiézan ( Cyriac Gohi Bi)

Buteur
1- Gohi Bi Cyriac ( 13’ )

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 − 6 =