Les Mimos au cœur de HARARE

La délégation mimosas est arrivée hier Mercredi 16 Juillet 2008 à Harare aux environs de 13H00. Après une immobilisation de plus d’une (01) heure de temps dans les locaux de l’aéroport pour des « problèmes de visas », la délégation s’est retirée des griffes des agents du contrôle aéroportuaire après un long et épuisant labyrinthe de négociations. Très épuisés mais avec un moral intact et encore plus fort, les mimosas ont été admis à l’Hôtel HOLIDAY INN de Harare. Après les installations, les poulains de Patrick Liewig ont eu un léger temps de repos avant de se retrouver sur l’excellente pelouse du Prince Edwards School. Très beau cadre, ce lieu d’entraînement a vu évoluer le collectif mimosas sous l’observation passionnée du PCA Roger OUEGNIN avec à ses côtes le Président KONE Mamadou.
Ce voyage de Zimbabwe qui ôte le rideau des festivités de la 12ème édition de la ligue des champions, se conjugue au son de l’ « Esprit Super » pour l’ASEC Mimosas qui évoluera dans son jeu plaisant que toute l’Afrique lui connaît. Des semaines se sont construites à Sol béni, belles elles étaient car étoffées de séances d’entraînement, de mises au point tactiques et techniques. Forts de ces acquis, les mimosas sont déterminés à imposer leur football au-delà des frontières de la Cote d’ivoire. Ainsi, une seconde séance d’entraînement sous la direction exclusive de Patrick Liewig assisté du Coach Siaka Traoré s’est ténue ce mercredi de 10H à 11H. Très habitués aux séances doubles, les africains « mimosas » se sont encore entraînés ce même mercredi de 16H à 18H.

Loin de Sol Béni certes mais encore plus proche du cœur des actionnaires unis et débout pour cette grande fête du football africain, la bande à Patrick Liewig saura conduire les débats dans un esprit très épanoui dont l’ossature se nourrit des secrets de Sol Béni.

Hormis les incidents de l’aéroport de Harare, le séjour en terre Zimbabwéenne se passe très bien.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze − six =