Sékou Bamba conduit à sa dernière demeure. A DIEU, SEKOU BAMBA

Tel un couperet, la nouvelle de la mort de Sékou Bamba de Karamoko est tombée le vendredi 18 avril dernier à 11h 45 mn. Semant tristesse et désolation dans le milieu sportif. Le lundi 21 avril dernier, les sportifs parmi lesquels de nombreuses personnalités, d\’anciens footballeurs et des supporters dont le ministre des sports, Dagobert Banzio, le président de la FIF, Jacques Bernard Anouma, le président délégué de l\’ASEC Mimosas, Francis Ouégnin, le président du CNACO, Me Koné Mamadou, étaient présents à la levée de corps de l\’ancien attaquant de l\’AS Denguélé, de l\’ASEC Mimosas, de l\’Africa Sports d\’Abidjan et du Stade d\’Abidjan de 11h à 12 h. Le cortège funèbre s\’est ensuite rendu à Adjamé, au quartier Ebrié, où la prière mortuaire a été dite sur le terrain qui porte le nom du disparu, avant l\’inhumation au cimetière de Williamsville. Ainsi se termine le dernier match de Sékou Bamba sur terre, devant de nombreux parents, amis et admirateurs.
Les cérémonies du sacrifice du 7e jour de Sékou Bamba qu\’on appelait affectueusement Moukila Sayal ou Bambino ont lieu ce dimanche 27 avril au domicile familial à Adjamé, au quartier Ebrié.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-neuf − 2 =