Football/ Coupe nationale / 16e de finale : Eliminés, les Yéyés s`en prennent à l`arbitre

Dans le cadre des 16è de finale de la coupe nationale, le Stade d\’Abidjan a croisé l\’EFYM au stade Robert Champroux de Marcory le samedi 19 avril. Ce match qui a tourné à l\’avantage des poulains du coach de l\’EFYM, Kouamé Yao (1-0) s\’est terminé sur un fond de violence.
Décidément, les compétitions ivoiriennes affichent un autre visage ces derniers temps. Après la bévue de l\’Africa sports qui lui a valu une sanction, le gardien du stade d\’Abidjan, Komenan Sylvain, mécontent de l\’arbitrage de Aboubacar Sharaf, a administré un coup de poing à celui-ci à la fin de la rencontre qui l\’a envoyé au tapis. A sa suite, des supporters stadistes se sont illustrés très négativement s\’en prenant aux supporters des écoliers. Les deux présidents, Aby Richmond du Stade et Hervé Siaba de l\’EFYM ont condamné cet autre incident qui n\’honore pas le football ivoirien. Dès l\’entame du match, les deux formations déterminées à remporter cette partie ont usé de toute leur adresse sur le gazon. La possession de balle était à l\’avantage des hommes du président Siaba Hervé qui ont fait voir de toutes les couleurs à ceux de Aby Richmond. À la 40è mn, la détermination des Jaune blanc de l\’EFYM a payé car un tir puissant de Ouattara Kalil, depuis l\’entrée de la surface de réparation, atterrit dans les filets du gardien yéyé Komenan Sylvain. 5 mn plus tard, les Stadistes répliquent mais maladroitement. En effet, Blin Duhamel exécute un shoot qui passe à côté de la barre transversale. Après 47 mn de jeu, les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score de 1-0 en faveur de l\’EFYM. A la reprise, des changements sont opérés de part et d\’autre. A la 72è mn, un défenseur stadiste tacle un attaquant de l\’EFYM dans la surface de réparation. L\’arbitre Aboubacar Sharaf siffle le penalty pour les Jaune et blanc. Mais le tir de Koffi Kra Marc atterrit dans les bras de Komenan Sylvain. Plus aucun but ne sera enregistré jusqu\’au coup de sifflet final.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

8 + trois =