La qualification reste possible en terre guinéenne

Accrochée (1-1) à l’aller par l’AS Kaloum, le dimanche 23 mars dernier au stade FHB, l’ASEC Mimosas croit toujours en ses chances de qualification pour les huitièmes de finale.

A les entendre, les joueurs de Patrick Liewig sont les premiers étonnés par le nul qu’ils ont concédé à leurs adversaires de l’AS Kaloum, lors de la manche aller des seizièmes de finale. Ils ne comprennent pas comment ils ont pu se faire accrocher par cette formation « qui n’a rien d’impressionnant, même si elle est respectable », selon eux. Ce nul est dû à un manque de réalisme, d’énergie, d’agressivité, de caractère et de rigueur tactique.
Les Mimos partent donc avec un léger handicap suite au résultat nul (1-1) de l’aller. Mais Patrick Liewig reste dans la même veine d’optimisme que ses joueurs. « Ce n’est pas un handicap. A Conakry, l’AS Kaloum restera la même équipe. On aura des occasions comme au match aller. Il faudra les concrétiser pour se qualifier », déclare l’entraîneur des Mimos.
La qualification reste possible pour les Mimos. « Si on veut aller loin dans cette Ligue des champions, il faudra se montrer très fort mentalement, dans le jeu et montrer qu’on sait voyager », ajoute Liewig.
Quant aux joueurs, ils sont motivés. Comme leurs supporters le souhaitent, Alli N’Dri et ses coéquipiers joueront pour le rachat.
« Ils ont la conviction qu’ils se qualifieront. Ils sont conscients de la tâche à accomplir. On les sent motivés à l’entraînement car ils veulent relever le défi de la qualification pour les huitièmes de finale », conclut Patrick Liewig.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × quatre =