L’ASEC et le Reveil coupent la poire en deux

L’ASEC Mimosas rencontrait ce dimanche 16 mars 2008, le Réveil Club de Daloa dans le cadre de la 4ème journée de la ligue 1. Lors de cette confrontation initialement prévue au stade municipal de Daloa et jouée en fin de compte au stade Félix Houphouët Boigny pour cause de travaux de réfection du stade de Daloa, l’ASEC Mimosas et Le Réveil Club ont coupé la poire en deux sur un score nul et vierge (0-0). La rencontre avait pourtant commencé avec beaucoup d’enthousiasme et de ferveur, mais les nombreuses actions mimosas n’auront pas réussi à violer la cage du portier du Réveil. Toutes les offensives mimosas resteront sans lendemain malgré la rage des enfants de Sol Béni. Coaché pour la circonstance par Kassy Kouadio Lucien, le Réveil Club s’exprimera par une nette organisation forte d’un regroupement et d’un retour spontané. Ce qui aura pour conséquence d’annihiler le déclenchement du rouleau compresseur Mimosas étoffé par des remplacements judicieux effectués par le technicien français Patrick Liewig. Les mimos auront tout essayé sans toutefois trouver la faille dans cette belle défense de Daloa visiblement appuyée par son portier qui se sera imprimé sur ce match. La rencontre qui s’éteignait paisiblement sur ce score nul, aurait pu tourner en la faveur des visiteurs sur une très belle frappe enveloppée mais qui sera littéralement dématérialisé par une appréciation millimétrée du gardien Mimosas. Cette action des dernières minutes aura crée une grande frayeur chez les actionnaires plongés dans un silence très glacial. Mais Angban Vincent était présent pour préserver sa cage inviolée. Le Réveil réussit ainsi à contraindre l’ASEC au match nul permettant à l’Africa Sports de se loger dans le fauteuil de leader.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 + trois =