A l’usure

Le choc de la 3e journée ASEC Mimosas-USC Bassam, joué dimanche dernier au stade Félix Houphouët-Boigny, a tenu ses promesses. Grâce à leur expérience, les Mimosas sont venus à bout des Bassamois en fin de partie.
Les Bassamois ont subi, dimanche dernier, leur première défaite de la saison. Les joueurs de Sékou Fofana  »venus faire un gros coup » selon leur capitaine, sont tombés sur une équipe de l’ASEC qui y a cru et qui a fini par trouver  »l’ouverture », selon Patrick Liewig. C’est en deuxième mi-temps que tout s’est joué. Revenu de la période d’oxygénation, Bassam croit trouver la solution d’arracher le match nul (0-0) en se retranchant dans son camp. L’ASEC continue de pousser et assiège le camp adverse. A la 81e mn, elle obtient un coup franc sur une montée de Guindo Moussa. « J’attendais le ballon dans l’axe, la déviation de Wawa me profite, et j’attaque le premier poteau sur un centre d’Irénée…». Voici décrit par le buteur lui-même, Diomandé Ahmed Hervé, l’unique réalisation ayant sanctionné le choc des leaders de la 3e journée.
« C’est bien de gagner dans la difficulté parce que ça maintient la bonne mentalité de groupe. Les garçons qui sont entrés en jeu, ont apporté. Cela prouve que le banc est important. C’est un paramètre qui va nous servir». Une belle analyse de Patrick Liewig.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

12 − 4 =