Le coach du Bénin dénonce une tentative de corruption

Reinhard Fabisch, coach du Bénin, affirme avoir été approché pour perdre le match perdu contre le Mali lors du premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations. Un match qui s’est joué sur un penalty !

Reinhard Fabisch, l’entraîneur du Bénin, a avoué avoir été approché par un homme pour arranger le résultat du match opposant sa formation au Mali. L’Allemand déclare qu’un homme lui a demander de perdre la rencontre qui s’est soldé par une victoire des hommes de Jean François Jodar (1-0 sur un penalty en deuxième période). Reinhard Fabisch va donner à la Confédération Africaine de Football le nom et le numéro de cet homme qui lui a dit représenter une entreprise basée à Singapour. « Il voulait savoir si j’avais la possibilité de manipuler le match », a déclaré Fabisch à la BBC qui lui a répondu « Vous avez deux minutes pour quitter l’hôtel ou j’appelle la police ». Reinhard Fabisch a déclaré avoir prévenu ses joueurs qu’il avait été contacté pour balancer la rencontre.

L’homme noir a abordé l’entraîneur du Bénin samedi, deux jours avant la rencontre qui a été largement dominé par le Mali malgré un Bénin accrocheur. « J’ai été stupéfié qu’il ait les tripes d’approcher un Allemand pour arranger un match, je l’ai cassé rapidement et lui ait demandé de partir. Il n’aide pas le football », a ajouté l’entraîneur. « Je crois que les joueurs africains sont vulnérables car beaucoup gagnent peu d’argent. C’est pourquoi un pays comme le Bénin est visé », a-t-il conclu. La menace de la corruption plane désormais sur la Coupe d’Afrique des Nations 2008…

SOURCE : www.myfreesport.fr

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × quatre =