Déblé Serge « Je veux m’épanouir à l’ASEC »

Pour avoir crevé l’écran le 30 juin dernier en finale de la Coupe nationale face à Issia Wazi, Déblé Serge, le jeune attaquant de l’ASEC Mimosas, est devenu l’un des chouchous des Actionnaires qui l’ont élu meilleur joueur du mois d’octobre dernier sur le site Internet du club. Voici ce que Déblé pense de cette distinction.
– Que représente pour toi cette élection du meilleur joueur du mois d’octobre par les Actionnaires ?
– Je considère cela comme un encouragement des Actionnaires qui m’ont élu. Je dois continuer de travailler pour ne pas les décevoir. C’est, pour moi, le seul moyen d’obtenir d’autres distinctions de ce genre.

– Comment as-tu accueilli cet honneur que les Internautes t’ont fait ?
– Avec beaucoup de joie. Ma mère était très contente quand je lui ai annoncé la bonne nouvelle. Elle a dansé et m’a demandé de continuer à travailler pour progresser dans le jeu et dans la vie.

– Cette distinction va-t-elle changer quelque chose pour toi ?
– Non, si vous pensez que cela va me monter à la tête. Oui, si cela doit me motiver pour donner le meilleur de moi à l’entraînement et lors des matches pour ne pas décevoir les espoirs que j’ai suscités.

– Parle-nous de cette fameuse finale de la Coupe nationale au cours de laquelle tu entres en jeu en seconde période et tu donnes la victoire à l’ASEC Mimosas en marquant trois buts dans les prolongations.
– Mes camarades et moi étions très motivés les jours qui ont précédé cette finale. En arrivant au stade Robert Champroux, la vue du nombreux public m’a motivé. Je me suis dit qu’il fallait que je marque au moins un but ce jour-là, si l’entraîneur me donnait ma chance. Je suis entré en jeu en seconde mi-temps. Et pendant la première partie des prolongations, je marque un but. Je prends confiance. En voyant les espaces que les joueurs d’Issia laissaient dans leur défense, je me dis que je peux marquer d’autres buts. Et effectivement, j’en marque deux autres et l’ASEC l’emporte 3-0.

– Tu es à ta première saison en équipe professionnelle. Comment trouves-tu cette expérience ?
– C’était difficile au début, à cause de plusieurs facteurs. Premièrement, le niveau de jeu en équipe A est plus élevé qu’à l’Académie. Il faut plus d’effort physique. Deuxièmement, on est plus exigeant avec les joueurs car l’équipe professionnelle est une structure de compétition. Il fallait m’adapter à ce nouvel environnement. Troisièmement, le changement de poste ne m’a pas permis de vite retrouver mes marques. Je suis avant-centre de formation. Mais avec l’équipe première, l’entraîneur me fait jouer milieu excentré. Cela n’a pas été facile au début. J’ai pu surmonter toutes ces difficultés grâce au travail. Maintenant, je dois continuer à progresser.

– Comment vois-tu la situation actuelle de l’ASEC Mimosas en L1 Orange ?
– Franchement, elle est un peu difficile. Difficile parce que le sort s’est acharné contre nous, cette saison. On est toujours très motivés. On se bat pour gagner chaque match. Mais sur le terrain, la réussite nous tourne souvent le dos. Naturellement, cela a profité à notre rival. Malgré cela, on n’a pas perdu la confiance. On est toujours motivés. On a mis la trêve de deux semaines à profit pour essayer de gagner nos quatre derniers matches. Si on y arrive et que la chance nous sourit, alors on aura réalisé une belle performance. Si on n’y arrive pas, on aura quand même la satisfaction d’avoir tout donné.

– Quelles sont tes ambitions immédiates et lointaines ?
– A 18 ans, je ne veux pas brûler les étapes. J’ai été promu en équipe première cette année. Pour l’instant, je pense à m’épanouir à l’ASEC Mimosas. Mon ambition immédiate est de remporter la L1 Orange, même si cela est un peu compliqué. Je veux goûter à la joie que procure ce titre. C’est vrai que, comme tout jeune footballeur africain, je rêve de jouer un jour dans un championnat européen ou asiatique. Mais en attendant, je pense à la Ligue des champions 2008. Je dois beaucoup à l’ASEC Mimosas.

Interview réalisée par K. Ismaël.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × 5 =