Les Eléphants balaient la Guinée Bissau

Vent violent au pays des hommes intègres. Telle pourrait être l’expression de cette deuxième journée du tournoi de l’UEMOA qui se déroule au Burkina Faso. Après les rencontres nulles vierges à l’ouverture des hostilités, les Eléphants de Côte d’Ivoire ont fait tomber une pluie de 5 buts face à des Bissau Guinéens à la rue.

Il fallait patienter que 15 minutes après le début de la rencontre pour que débute le festival offensif des hommes de Kouadio Georges. La belle ou sale besogne, c’est selon là où on se trouve, sera abandonnée à la défense Bissau Guinéenne. Débordée par les assauts répétés des attaquants ivoiriens, les défenseurs guinéens se rendent coupables d’un auto goal et ouvrent le score en faveur des Ivoiriens (1-0 ; 15e).

Le second but des Eléphants n’a rien d’un cadeau des Jaune et Vert. Celui là, à la 39e minute, est l’œuvre du jeune Aiglon, Barro Babou, qui oblige Iano Pedro Nanque, le portier adverse à rentrer une deuxième fois dans ses filets (2-0 ; 39e).

A deux minutes de la pause Wawa Serge, le défenseur ivoirien se trouve des talents de buteur et clôture la score de la première période de cette première sortie des Eléphants locaux (3-0 ; 43e).

La seconde mi-temps n’est pas plus reluisante pour des Bissau Guinéens aux prises à des Eléphants insatiables. A la 53e minute, le lutin Barro Babou inscrit un doublé et devient, le premier joueur à l’avoir fait au cours de ce tournoi inédit de l’UEMOA (4-0 ; 53e).

Lebry Ouraga, meilleur buteur du championnat national de Ligue 1 de Côte d’Ivoire se met également en exergue. 61e minute le perce défense de Bingerville écoeure plus les poulains de CANDE Baciro, le manager Bissau Guinéen en portant le score à 5-0.

Les Ecureuils du Bénin, prochains adversaires de la sélection ivoirienne sont donc avertis de la boulimie offensive d’une classe d’Eléphants crève la dalle qui s’emparent de la tête de la poule B.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × cinq =