L’ASEC reprend son fauteuil

Les Mimosas continuent sur leur lancée victorieuse en Ligue 1 de Côte d’Ivoire. Après Bingerville et l’Africa, L’ASEC a réussi à peindre le rocher du Wazi en Jaune et Noir grâce à sa victoire 0-2, mercredi lors de la 17e journée en retard. Un succès qui permet aux poulains de Patrick Liewig de se rasseoir dans un fauteuil de leader duquel ils avaient été éjectés voilà trois mois.

Samedi 9 juin 2007 au stade de Yamoussoukro après un premier revers face au Séwé, les Mimos étaient accrochés sur la marque de 1-0, par une équipe de la SOA en pleine essor . Une petite marque à grand effet. Car, dès la 12e journée, le champion de Côte d’Ivoire cédait son fauteuil à son éternel rival, l’Africa Sports d’Abidjan.

Il a fallu pour les actionnaires attendre 7 longues et pénibles journées pour reprendre ce qu’avait été leur proprité exclusive voilà 15 saisons en 17 mandats du Président Roger Ouégnin. En déplacement à Issia pour affronter une formation durement frappée par une crise financière, le terrain semblait déblayer pour les Jaune et Noir, venus parachever une(re) ascension vers le pic de l’élite du football national.

Le premier but de la rencontre apparaît comme un symbole de renaissance des Mimosas. Car il vient de Koné Kouamatien Emmanuel. Le capitaine déchu pour mauvaise prestation, revient aujourd’hui à sa forme d’antant pour priver le Wazi d’une première période vierge (44e ; 0-1).

La mésaventure des Rossoneris de l’ouest éburnéen continue en seconde période lorsqu’à la 66e minute de jeu, Déblé Serge décide d’imiter Koné Kouamatien en inscrivant le second but de la partie (66e ; 0-2). Une victoire qui permet à l’ASEC (42 points) de reprendre la tête du championnat en distançant à présent d’une seule longueur l’Africa (41 points).

En outre, ce succès octroie aux Mimosas une option psychologique sur les Indomptables d’Issia avec qui, ils croiseront le fer dimanche prochain au stade Champroux de Marcory en vue de s’adjuger le trophée de la Coupe Nationale, que détient le Wazi.

Patrick GUITEY

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf + trois =