Duel au sommet cet après à 15H00

Avec un parcours moyen depuis le début des matches
retour de la L1 Orange, l’ASEC Mimosas, qui a réussi
enfin un bon match contre l’ES Bingerville dimanche
dernier, semble maintenant décidée à récupérer son
fauteuil de leader.
Le match de dimanche sent le souffre. L’ASEC Mimosas
et l’Africa Sports se retrouvent pour un combat de
chefs. Ce match pourrait déterminer le futur champion
de Côte d’Ivoire. L’ASEC Mimosas a fait un bon match,
dimanche dernier, face à Bingerville. Elle a su
produire du jeu et l’a logiquement emporté (3-0). «A
cette occasion, explique Patrick Liewig, on a retrouvé
une âme et un esprit de compétition qu’on n’avait pas
lors de nos matches précédents. On a aussi retrouvé
notre équilibre dans le jeu. C’est encourageant avant
notre prochain match contre l’Africa Sports ».

Encourageant ? Oui. Rassurant ? Pas tout à fait. Car
si l’ASEC Mimosas a connu un pourcentage élevé de
réussite devant les buts, en l’absence de son
artificier Iddrisu Abdul-Nafiu, elle a encore manqué
plusieurs occasions nettes de but. Contre l’Africa, ce
sera autre chose. La pression du match sera forte. Les
occasions de but seront sans doute moins nombreuses.
L’ASEC devra pouvoir gérer au mieux la pression de ce
derby et se montrer réaliste pour pouvoir l’emporter.

L’ASEC Mimosas a le dos au mur. Elle doit battre
l’Africa pour se rapprocher de la première place en
attendant de croiser le fer avec Issia pour le compte
de la 17e journée en retard. Les Jaune et Noir ont
retrouvé leurs sensations face à Bingerville. Il leur
reste à le confirmer devant leurs éternels rivaux.
Les poulains de Patrick Liewig sont-ils capables de le
faire ?

Les Actionnaires sont optimistes dans leur grande
majorité. En début de saison, l’ASEC Mimosas avait
montré des signes très encourageants d’un solide bloc
équipe. Elle possède de bons joueurs qui ont de
l’expérience. Ceux-ci peuvent retrouver leurs
sensations comme face à l’ES Bingerville et terminer
très fort la Ligue 1 Orange.

Ce dimanche, les Actionnaires doivent se rendre très
nombreux au stade FHB. La manière importera peu. Seule
comptera la victoire pour la suite du championnat. Et
un tel résultat pourrait motiver toute la famille
jaune et noir pour la conservation du titre de
champion de Côte d’Ivoire.

K. Ismaël.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 × 1 =