L’ASEC et le SABE contraints aux partages des points

Si les Mimosas se sont repris en Ligue des Champions grâce à une victoire (1-0) face au Al Hilal du Soudan, le retour aux affaires locales ne s’est pas si bien déroulé. Dimanche, face au Sabé Sport de Bouna pour la 14e journée en retard du championnat national, les Mimosas ont été contraints aux partages des points sur le score de 1-1.

Les Guerriers de Bouna ont été les premiers à sonner la charge sur penalty à la 45+1 grâce Karamoko Alassane avant que les Mimosas ne trouvent encore le salut par Idrissu Nafiu qui est venu du banc concrétiser un autre penalty à la 52e minute.

Une performance, côté Mimosas qui ne vient surtout pas à point nommé. Surtout que la bande à Patrick Liewig avait non seulement besoin de points pour coller aux baskets de l’Africa Sports d’Abidjan qui convole en de justes noces avec le fauteuil de leader, mais aussi et surtout de se rassurer avant d’accueillir l’Espérance de Tunis dans le cadre de la décisive 5e journée de la Ligue africaine des Champions.

Et si ces objectifs affichés n’ont pas été atteint c’est en partie la faute à Diomandé Namory, le portier de Bouna qui a découragé la totalité des attaques de l’ASEC. Seul Idrissu Nafiu, entré à la place de Mahadi Abubakar a su trouver la parade pour tromper le portier des Guerrier visité par la grâce en cette journée dominicale du 12 août.

SOURCE: sport-ivoire.ci

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

14 − 8 =